Publié par : fredoooo | 25 juin 2009

Se acabo!!!!!!!!!!!!!

Buenas

Bon et bien la c est vraiment fini pour nous.
On a pris un Boeing pour Bogota, un Airbus pour Paris, fait quelques blagues de mauvais goût au décolage sur les accidents de transport aérien, bien fete notre retour, fait une cure de basket, vu des concerts sympas pour la fete de la musique et enfin pris un train pour La Rochelle apres 2h de sommeil seulement!

Retour aux sources et retrouvailles avec la famille!!!

Drôle d impression:
D’un côté on est supercontent de revenir et de revoir tout le monde.
De l autre, on ne realise pas trop que tout ca est derriere nous.

En fait c est comme si on etait arrive a Santiago la semaine derniere et que tout etait passe tres vite.

En meme temps, on realise qu on a fait une montagne de choses qu on voudrait pouvoir partager et revivre avec tout le monde.

Bref c est la fin de quelque chose de fort et forcement le debut d autre chose pour nous.

Pas facile de dresser un bilan a chaud de cette experience… quelques chiffres quand même.

7 mois et 1/2 de voyage
7 pays traverses : Chili, Argentine, Uruguay, Bresil, Bolivie, Perou, Colombie
7000 kms a velo
autant en bus et un peu plus en avion
200 kms de rando
Une etape a 158,57 km en Uruguay et 2 successives a 150 km au Perou
0 crevaison pour Juju et 7 pour moi (c est vraiment trop injuste)
100 nouveaux copains et peut etre meme quelques amis
20 kilos perdus chacun (en plusieurs fois)
15 kilos repris chacun (en plusieurs fois aussi avec une forte acceleration ces derniers jours)
Des 10aines de crises de fous rires
Une bonne 20aine d engueulades avec Juju
Une montee a pied a 6088m au sommet du Huayna Potosi
Une montee en velo a 4600m apres le paso de Jama
Une montee encore plus haut mais non mesuree chez le Chaman
Une plongee a 23 m
Des centaines d animaux vus de pres (du pingouin aux caimans en passant evidemment par les lamas, les dauphins roses et les condors)
Des centaines de paysages

Plus que ces chiffres, c est vraiment l experience humaine non mesurable qu on retiendra :

Le fait d avoir partage plein de choses entre freres
L incroyable accueil qu on nous a reserve dans tous les pays
Le fait de s etre surpasses quelques fois et d avoir fait face a l adversite (vents, intemperies, mal aux jambes, maladie…)
Le fait d avoir partage avec des gens au profils totalement differents des nôtres (nationalites, metiers, vie, âge…)
Le bonheur de prendre son temps et de ne jamais etre presses

et autant d autres choses qu il est difficile de resumer en quelques mots

Je ne peux conclure ce blog (qui aura fait office a la fois de de voyages et de cartes postales) sans évoquer nos trois dernieres etapes qui auront vraiment ete marquantes : Nasca-Lima, Iquitos et Santa Marta

Les lignes de Nasca et Lima

Directement apres Cusco (cf post precedent), bus de luxe et de nuit pour Nasca. Films, couvertures, repas, petites trousses de toilettes… On se croirait presque en business class d une compagnie aerienne.

On voyage a 3 avec Yannick, un compatriote bien sympa  avec qui Juju etait a Potosi en Bolivie, avec qui on fait Cusco et le Macchu Picchu et qui est notre roomate depuis quelques temps.

Arrivee a Nasca le matin apres 15h de bus et directement on reserve un petit avion pour survoler les mysterieuses lignes.

On est tous assez intrigue par ces lignes geantes, geometriquement parfaites, datant d un millenaire pour lesquelles de nombreuses theories existent mais aucune n est scientifiquement valables : pistes d aterrissages d extra terrestres (on y revient), calendrier solaire ou cosmique, chemin de pelerinage…

A 13h environ on monte dans le petit coucou avec un couple de russe et notre commandant- capitaine – hotesse de l air. Ce n est pas sans nous rappeler la scene de La Chevre ou ils survolent en rond la foret pour les amateurs. (cf lien àla fin)

On est bien content au depart et on voit vraiment bien les lignes. C est assez bluffant. Pour bien qu on les voit, notre cher ami fait de grands demi tours pour passe et repasse au dessus desdites lignes.  C est sympa… au debut. Apres 5 minutes, on commence a ne plus sentir bien et on apprecie un peu moins les lignes.
Apres 10 minutes, Space Mountain nous parait de la gnognotte et on est tous verts.
Apres 15 minutes, on regarde presque plus les lignes.
Et quand on atterit c est un miracle qu on ne soit pas vomi les uns sur les autres.

PHOTOS JUJU A AJOUTER

On a reellement ete impressione par la dimension des lignes et encore une fois le gigantisme de cette oeuvre humaine mais ce qu on retiendra surtout c est le fait d avoir vole sur ce petit coucou.

Il nous faudra quelques heures pour se remettre de nos emotions au cours desquelles on va se rendre compte que la ville de Nasca est sans interet. Du coup, on file a Lima pour pouvoir sortir le samedi soir. Encore une fois on ne passe pas inapercu avec nos tetes et nos tailles de gringos, plein de rencontres et de bonnes crises de fous rires dans cette ville qui nous aura parue un peu triste quand meme car il y fait tout le temps gris.

A Lima, 3 de nos autres potes nous rejoignent et, pour la plupart d entre nous nous prenons la direction d Iquitos dans la Jungle Amazonienne.

Iquitos terre de contraste

Iquitos : plus grande ville au monde ou on ne peut arriver que par bateau ou par avion. 500 000 habitants perdus au milieu de l Amazonie, 30 000 taxis motos, tres peu de voitures dans la ville et une ambiance et un climat qui ne sont pas sans rappeler l Asie du Sud Est et surtout le point de depart vers la foret amazonienne.

Cette fois, notre equipe est constitue de David (le voleur de telephone de l episode precedent) et Cecile (Nantaise de l equipe du Macchu Picchu)  et des 2 freres Lefebvre evidemment.

Apres avoir visite le marche des chamans, teste certains de ses produits magiques et aphrodisiaques et surtout lutte contre les rabbateurs, on se met d accord avec une agence pour passer 3 jours dans la jungle.

Contrairement a la fois precedente, c est genial. Bon faut etre motive quand meme car on met 6h en taxi et en bateau pour rejoindre le lodge ou on squatte, on rame sur la riviere jusqu a minuit pour voir des animaux et on se leve a 6h le lendemain pour en voir d autres mais notre guide est un local passionne… Il est un peu fou. Au bout d une petite demie heure, il repere un paresseux dans un arbre au dessus de la riviere… Ni une ni deux il grimpe a l arbre, chope le paresseux qui ne se laisse pas faire. Celui ci tombe a l eau… qu a cela ne tienne! Il plonge le chercher et nous le ramene sur le bateau… Ouh la la c est un dur ce guide.

Arrives au Lodge, super surprise! Un complexe de petites maisons en bois sur pilotis reliees par des passerelles, le tout sous les arbres et au milieu de la riviere. La on est loin de tout… du metro, d amex, de la cohue parisienne… Tres relaxant.

Le 1er jour on rame deux fois trois heures (dont une session de nuit) pour voir oiseaux, singes, tarentules, caïmans…

Le 2ème jour on rame de nouveau pour apprecier le lever de soleil puis on part a la peche aux piranhas qu on va manger le midi même.

Changement de plan par la suite. Fini le naturel, voila le surnaturel!!!!

A notre demande, le guide nous emmene a quelques heures de bateau du lodge chez le chaman d un village perdu… Pas d electricite evidemment, pas d eau courante et l impression d etre absolument hors du temps.

En route, nous apercevons des… dauphins. Oui, des dauphins d eau douce! Avant de venir, je ne savais meme pas que ca existait. Et vous savez quoi??? Il y en a même des roses! Incroyable non? On en voit une dizaine environ.

Le soir une cérémonie concentration – purification menée par le Chaman est prévue avec absorption de liane Ayahuasca.

Entre temps, on est l attraction locale. La plupart des enfants du village viennent dans la maison du Chaman. Ils hallucinent sur nos appareils technologiques et evidemment sur les appareils photos numeriques… Tout le monde y passe, prend des photos, joue… Un grand moment de partage. Apres on improvise des jeux avec les gamins et  c est la franche rigolade… Imitations, harmonica, loups, tape cul avec un tronc, course poursuite, fusillades avec des morceaux de jouets en pistolets…

Vers 21h, lorsque les enfants sont couches a quelques metres de nous dans cette maison sur pilotis qui n a quasiment pas de murs, la cérémonie commence pour le chaman, 5 locaux et nous 4.

C est assez flippant. Nous sommes tous deux hyper rationnels et pas trop portés sur le mystique mais je dois dire qu on a un peu d apprehension.

La cérémonie se déroule de la manière suivante : on s asseoit tous en rond autour d un trou où l on peut vomir. On boit chacun son tour un verre d Ayahuasca non sans avoir demande a la liane ce qu on veut voir ou savoir. Ensuite on s allonge, on se couvre la tête, on reste concentrés et c est parti… enfin c est cense être partis pour des visions incroyables et des contacts avec l au de là!

Mon idée était d’entrer en contact avec mon père mais j ai eu peur au dernier moment.

Tel n a pas été le cas d un de nos 7 amis qui lui est en contact avec un proche décédé depuis quelques années… Un témoignage incroyable et conforme en tout point a ce qui a été décrit à la fois par le Chaman et sur ce qu on a trouvé sur Internet… très très troublant!

Pour nous, c est un peu différent. Le produit fait moins effet que sur les autres et le chaman m en propose même une seconde fois.

Pas top top la concentration. L un d entre nous est a cours de souffle et je crois qu il a une crise de fou rire.   En outre, un des vieux locaux pousse des râles drôlissimes qui me laissent deviner aisèment le type de scène qu il revit. Enfin, je prends un peu de recul sur notre situation… dans un état proche de la transe, au milieu de la jungle et des serpents venimeux, sans aucune ressource ni aucun moyen de défense, sans que personne ne sache qu on est là… Du coup, je cède (moi aussi?!) au fou rire.

Je reprends mes esprits (enfin plus exactement j arrête de rire) et commence le voyage-méditation. En quelques lignes, j emmène mes neveux au bout du monde, échappe avec eux à une boule de feu grâce à mon cheval, voit des visages, des lignes, des couleurs, des formes, vole comme un oiseau au dessus des lacs, essaie d apparaître dans un rêve de ma soeur… réalise à quel point mes proches me manquent et suis clairvoyant sur mes priorités dans la vie.

Une expérience assez proche de celle de mon jeune frère.

On peut penser que c est le produit, que c est notre subconscient qui produit ces visions, qu il n y a rien de mystique.

On peut  penser que c est de la connerie et qu on yoyotte après être partis si longtemps mais il  y a tout de même des choses étonnantes comme le fait que le Chaman voie et commente ce qu on visualise dans nos cerveaux?!!???!

On peut penser ce qu on veut mais nous les rationnels, ca nous a bien troublé quand même.

Au final, nous aurons passés 3 jours incroyables de contact avec la nature, les locaux et nous même qui nous auront même un peu métamorphosé.

Quelques photos :

La bonne tête de notre paresseux (je ne parle pas de Juju)

DSC01892

Une autre tarentule pour les amateurs

DSC01934

Notre lodge
DSC01902

Avec un bebe caïman que je suis en train d etouffer avec mes mains sans le savoir

AMAZONIE--64- AMAZONIE--69-

La peche aux piranhas (marrant mais pas grand chose a bouffer dessus quand même)

AMAZONIE--82- AMAZONIE--79-

Dans les villages avec les enfants

amazonie2--1- AMAZONIE--99--copie-1 AMAZONIE--97-

Au marche d Iquitos

marche1 marche2 amazonie2--12-

Plongée aux Caraïbes pour finir

Après la côte chilienne, la Patagonie et ses glaciers, la terre de feu, l altiplano, les plages urugayennes, la jungle andine, la jungle amazonienne, on voulait terminer par un truc différent et assez grandiose.

Direction Santa Marta au nord de la Colombie et plus exactement Taganga sur la côte caraïbe, village de pecheurs a 5 kms de Santa Marta. Tout le monde nous avait conseillé ce pays et c est l un des lieux les moins chers au monde pour passer le 1er degré de plongée.

On aura pas été déçu ni par la Colombie, ni par la plongée… Murenes, poissons multicolores, mérous… Jus de fruis frais, hamacs, plages, café, fiesta… Gens sympa, mélange de culture créoles et latine. La Colombie est une super destination. Il faut y aller vite tant que tout le monde est parano sur la sécurité et les enlèvements! J exclus pas de m y installer un jour et pense  même qu il serait sympa d y ouvrir un hôtel (Louise notre nièce de 10 ans a proposé le Café Inn comme nom… rigolo et adapté pour la Colombie non?

Une dernière série de photos avec notre groupe de plongée, des futurs profs de sport spécialistes en natation, avec qui on a bien rigolé et bien fait la fête sur la plage avec des groupes locaux. Malheureusement le prof n a pris aucune photo de petits poissons!!!????????

PICT1234 PICT1217 PICT1218

Juju qui me sauve la vie après que, une fois de plus, j ai fini l air contenu dans ma bouteille.

PICT1230

Voilà donc comment nous avons conclu nos très grandes vacances. Comme nous les avions menées jusque là : un mélange de sport, de rencontres improbables, d expériences enrichissantes, de nature, de fiesta… Une sorte de concentré de vie hyper dense.

Maintenant, on revient à un rythme différent où nos chers compatriotes s’énervent pour des choses aussi importantes que le stationnement des voitures, l ordre d entrée des gens dans le train ou le métro, la température de la bouffe qui peut être un degré trop froide ou trop chaude dans un resto ou encore la recherche d un caddy dans un aéroport. Pour l instant on tient le coup et on s’énerve jamais…On verra dans 2 semaines quand j aurais repris le métro et le boulot si je suis aussi zen.

Pour conclure avec le sourire, un résumé de ce dernier post en extraits de la Chèvre

L avion pour Paris :

Le coucou de Nasca et la jungle :

Retour en France avec le stress ambiant et notre maîtrise absolue du stress

Sur ce, bises à tous. Merci de nous avoir suivis. J’espère avoir l’occasion de recommencer rapidement à écrire un blog de ce type.

Fred.

Publicités

Responses

  1. A tout de suite les frangins !!!

  2. Bah on en aurait presque la larme à l’oeil serieux…

  3. Y ya esta Papito !
    Bienvenidos de vuelta a casa !!
    Je n’aurai donc plus cette petite excitation fébrile lors de ma pose déj’ en ouvrant votre blog pour voir si’l n’y a pas de nouvelles aventures narrées par vos soins !
    Il n’y aura donc plus ce voyage par procuration fort sympathique et ludique égayant les dures journées de labeur parisiennes ;-)) !!!!!
    Mais en effet, il ne s’agit en aucun cas d’un point final…pour tous l’aventure continue, quel que soit sa forme !!
    Merci en tout cas de nous avoir fait partager celle-ci !! et pourquoi pas à bientôt en chair et en os si l’occasion se présente !
    Un saludo fuerte
    Vincent

  4. C’est déjà fini ?

  5. Combien vous a couté ce voyage ?

  6. Bravo et MERCI!
    Bisous XXX

  7. P.S: j’ai eu l’occasion de lire/voir/entendre plusieurs témoignages différents sur l’Ayahuasca et apparemment oui, les effets sont différents selon les personnes. Je dirais que vous vous en êtes…bien sortis, non? Ca peut vraiment dérailler parfois, non?
    PS 2: extraits de « La Chèvre » excellemment choisis (:-)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :